20_ 1. Un chef de projet peut-il être co-demandeur dans un autre projet ? 2. Des pays africains non éligibles peuvent-ils être bénéficiaires d’un projet ? Ex : Algérie, Angola, Congo, Maroc etc. 3. Les membres de l’équipe d’un projet peuvent-ils faire partie de l’équipe d’un autre projet ? 4. Peut-on valoriser un service ou une mise à disposition comme co-financement, à condition qu’elle soit une dépense éligible ? Par exemple : mise à disposition de salle de conférence, mise à disposition de nuitées d’hôtel, communication etc.

1. Oui, un chef de projet peut être co-demandeur dans un autre projet.

2. Oui, des organisations de pays africains n’étant pas entre les 15 pays cibles peuvent participer comme co-demandeurs mais les activités du projet doivent être mises en œuvre dans un ou plusieurs des 15 pays cibles.

3. Une personne peut participer à plusieurs projets à travers plusieurs organisations si ses conditions contractuelles le lui permettent.

4. Les coûts de location de lieux liés au projet, les dépenses de voyage et de subsistance (pour des réunions de mise en réseau, des formations et des activités entre paires, des conférences, etc.) et les coûts surgissant directement d’exigences liées à la mise en œuvre du projet (dissémination d’information, traductions, documentation, impressions et distribution de prospectus, etc.) sont des dépenses éligibles tant qu’elles sont identifiables comme des dépenses spécifiques directement liées à l’implémentation du projet et qu’elles sont enregistrées dans la comptabilité du bénéficiaire. Nous vous invitions à consulter les Lignes directrices, section 2.1 Dépenses éligibles.